Sira
Vie du Prophète Muhammad (saw)
 

12 - Le boycott de Quraysh

Les Qurayshites décidèrent de neutraliser le Messager d’Allah (saw) dont le pouvoir s’était raffermi par la conversion à l’Islam de Hamza et d’Omar; pour ce faire, ils déclarèrent ce groupe ennemi en stipulant qu’ils n’honoreraient plus les liens familiaux et juridiques avec les Banou Hachim et les Banou Mouttalib en les tenant en quarantaine; ils décidèrent de ne plus leur adresser la parole, de ne plus établir de liens de mariage avec leurs membres et de ne plus commercer avec ce clan; après avoir rédigé les conditions du boycott sur un parchemin, ils l’affichèrent sur le mur de la Kaaba. Face à ce boycott social et pour placer son neveu et son clan sous protection, Abou Talib les rassembla à Chi’b Abou Talib (le quartier d’Abou Talib). Le Prophète (saw) y déménagea de Dar Al Arkam, où il menait ses activités. À l’exception d’Abou Lahab et de ses fils, tous les membres des Banou Hachim et Banou Mouttalib, musulmans ou pas, s’y installèrent et furent contraints d’y séjourner sous boycott pendant une période d’environ trois ans (616-619). Khadija et Abou Talib épuisèrent toute leur fortune dans ces jours difficiles. Il ne leur était guère possible de faire du commerce et de sortir de leur quartier en dehors de la saison du pélerinage et des mois sacrés. Pendant les jours où ils pouvaient commercer, les polythéistes leur rendaient la vie dure et augmentaient les prix du marché. Finalement, un groupe de personnes équitables parmi lesquels se trouvaient aussi Zouhayr b. Oumayya, neveu d’Abou Talib par sa soeur, et Hicham b. Amr discutèrent avec les notables qurayshites, Mout’im b. Adi et Zam’a b. Aswad et, après s’être assurés de leur soutien, se rendirent au quartier d’Abou Talib et en libérèrent tous les membres mettant ainsi fin au boycott.

 

Commentaires

 
Aucun message. Cliquez pour ajouter un commentaire