Dossiers
Divers
 

Les Trois Mosquées Les Plus Vertueuses

عَنْ أَبِى هُرَيْرَةَ - رضى الله عنه - عَنِ النَّبِىِّ صلى الله عليه وسلم قَالَ : لاَ تُشَدُّ الرِّحَالُ إِلاَّ إِلَى ثَلاَثَةِ مَسَاجِدَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ ، وَمَسْجِدِ الرَّسُولِ وَمَسْجِدِ الأَقْصَى

Abou Hourayra (ra) rapporte qu’il a entendu le Prophète (saw) dire ainsi: “Un voyage (pour acte d’adoration) ne doit être entrepris que vers trois mosquées : la Mosquée Sacrée, ma Mosquée, et la Mosquée al-Aqsâ”[1]

Les savants sont unanimes sur le fait que la Mosquée Sacrée (Masjid-i Haram) est la mosquée la plus vertueuse du monde. Il y a bien sûr des raisons à ceci. Tout d’abord, depuis le début “ la Kaaba qui est la première maison construite dans le but que les gens adorent Allah l’Unique” est la Mosquée Sacrée. Elle est la Qibla (direction pour la prière). Elle le centre obligatoire pour l’accomplissement du devoir du pèlerinage.

Les réalités

Lorsque nous pensons aux différentes transmissions ensemble, nous pouvons énumérer les réalités de nature juridique indiquées par notre hadith ainsi:

  1. Ces trois mosquées sont supérieures et vertueuses par rapport aux autres mosquées et lieux de culte.
  2. Il est légitime de voyager pour ces trois mosquées. Notre hadith incite particulièrement à ceci.
  3. Un voyage entreprit pour une autre mosquée (dans le but d’acquérir plus de bonnes actions) est inutile.


Les particularités communes

Les savants ont apporté des opinions très détaillées sur les jugements dont ce hadith est la source. Nous allons les mettre de côté pour nous pencher sur les raisons de l’incitation du voyage dans le hadith vers ces trois mosquées. Nous devons tout d’abord préciser que la primauté de ces trois mosquées par rapport aux autres est hors débat et, qu’il y a des raisons communes à ceci.

  1. Ces trois mosquées ont été construites par les Prophètes
  2. La Mosquée Sacrée est la Qibla et, la Mosquée Al-Aqsa l’a été aussi, quant à la mosquée du Prophète (saw) elle a été la première mosquée, le centre de la fondation de l’Islam et la première institution de la civilisation islamique.
  3. La visite de ces trois mosquées a été depuis le début une occasion pour commémorer les sages faisant partie des gens du Tawhid (unicité), leurs services et leurs combats. Ainsi, la foi des croyants gagne une dimension historique. Ils goûtent à la conscience et au plaisir d’être avec les croyants d’antan. Le visiteur se sent complètement dans une ambiance religieuse, pure, propre et intense de conscience d’adoration, il se renouvelle. Avec une autre expression, il revit le passé au jour, il se renforce, il s’aiguise, il se vivifie.                         
  4. Ces trois mosquées sont les emblèmes de la religion de l’unicité. Montrer du respect envers ces emblèmes, c’est faire le jihad (guerre sainte). La construction et l’évolution de ces centres avec les visites, portent le sens de travailler pour la propagation de la croyance de l’unicité dans le monde.
  5. Il y a également cette réalité que la Mosquée Al-Aqsa a toujours été visitée autant par les juifs que les chrétiens en tant que centre de pèlerinage. La mosquée sacrée, due à la visite de la Kaaba, a aussi de la même manière été visitée depuis le Prophète Ibrahim (as) (Abraham) jusqu’à nos jours, par des visiteurs à pied ou en monture de contrées lointaines. Quant à la mosquée du Prophète (saw), suite à l’Hégire du Prophète (saw), elle devint le centre principal de voyage pour les Musulmans. De nos jours, du fait qu’elle comprend le tombeau du Prophète (saw), elle est visitée afin de lui rendre visite « comme s’il était sain. »


Les degrés de mérite

Le classement des degrés de mérite entre ces trois mosquées qui sont sans aucun doute supérieures par rapport à toutes les mosquées et les lieux de culte a été indiqué dans notre hadith. C’est pourquoi, il est important que nous parlions des particularités propres à chacune de ces trois mosquées dans le même ordre.

Notre hadith, démontre clairement que les Musulmans doivent voyager dans le but de rendre visite et d’accomplir des actes d’adoration seulement vers trois mosquées qui se trouvent dans les villes de La Mecque, Médine et Quds (Jérusalem).


La Mosquée Sacrée (Masjid-i Haram)

Les savants sont unanimes sur le fait que la Mosquée Sacrée est la mosquée la plus vertueuse du monde. Il y a bien sûr des raisons à ceci. Tout d’abord, depuis le début “ la Kaaba qui est la première maison construite dans le but que les gens adorent Allah l’Unique” est la Mosquée Sacrée. Elle est la Qibla (direction pour la prière). Elle le centre obligatoire pour l’accomplissement du devoir du pèlerinage. Par ailleurs, le fait que le Prophète (saw) a dit : «  Une prière accomplie dans ma mosquée est mille fois supérieure à une prière accomplie dans une autre mosquée, à part la Mosquée Sacrée. » constitue une preuve au fait que la Mosquée Sacrée est la plus valeureuse des mosquées. Même si, la Kaaba et la Mosquée Sacrée qui l’entoure ont été de temps à autre (comme durant la période de l’ignorance) envahis par des croyances en dehors de l’unicité, elle est la première Maison Sacrée dont les fondements ont été construits pour être le centre de l’unicité. C’est pourquoi, elle est à la tête des mosquées pour lesquelles on peut voyager dans le but de visiter ou d’adorer.


La mosquée du Prophète (saw) (Masjid-i Nabi)

Penser à la place de la mosquée du Prophète (saw) dans la société de Médine va être suffisant afin de comprendre sa valeur et sa vertu dans l’Islam et pour les Musulmans. Le point central de la grande histoire et civilisation de l’Islam et le lieu cachant d’innombrables souvenirs du dernier Prophète (saw) qui a été « envoyé aux mondes en tant que miséricorde », le serviteur exemplaire et, selon un avis, « la mosquée fondée sur la Taqwa (la crainte d’Allah)[2] est la mosquée du Prophète (saw).

Les hadiths rapportés à propos de la visite du Prophète et de la prière accomplie dans la mosquée du  Prophète (saw) constituent les preuves de la valeur et de la vertu de cette mosquée.


La Mosquée Al-Aqsa (Masjid-i Aqsâ)

La place des Prophètes (as), la première station du Prophète (saw) qu’est la Mosquée Al-Aqsa a vécu des siècles comme une Qibla vers laquelle les croyants se tournaient. La Mosquée Al-Aqsa, qui fut également au départ la première Qibla des Musulmans, est un centre que les trois grandes religions considèrent sacré. Le combat autour de la Mosquée Al-Aqsa est très intensif et difficile. La Mosquée Al-Aqsa et Quds (Jérusalem) qui devint, depuis le Prophète Souleymane (as), une autorité religieuse et un centre des administrations, a toujours le potentiel et le caractère historique pour poursuivre ce rôle. 

D’après un hadith rapporté par Abdullah b. Omar (ra) ; Souleymane (as), après avoir terminé la construction de la Mosquée Al-Aqsa, fit ces trois demandes à Allah :

  1. Une richesse et un sultanat accordé à personne après lui,
  2. Le pouvoir et la capacité de juger en concordance avec les verdicts d’Allah,
  3. Le pardon pour les gens venant à la mosquée al-Aqsa dans la seule intention de prier.

Dans la suite du hadith se trouve cette explication du Prophète (saw):

Allah a accordé à Souleymane ses deux premières demandes. J’espère qu’Il a accepté la troisième aussi.[3]

Il n’est pas nécessaire de dire que chaque chose qui occasionne le pardon mérite l’encouragement et chaque lieu qui occasionne le pardon mérite d’être visité.

Nous remarquons que dans ce hadith « des trois mosquées », il est clairement exprimé que la visite vers ces trois centres apportant le pardon a été encouragée, les mosquées en dehors de celles-ci sont égales entre elles et, malgré divers motifs mensongers mis en avant à propos de la valeur et de la vertu de certains endroits, encourager leur visite n’est pas correcte ni convenable. En effet, les savants ont même jugé selon ce hadith « des trois mosquées » qu’une personne ayant promis de prier dans une quelconque mosquée en dehors de ces trois mosquées, n’a pas besoin d’aller à cette mosquée mais, qu’il peut accomplir sa prière dans la mosquée se trouvant dans le lieu où il se trouve.


Conclusion

Notre hadith, démontre clairement que les Musulmans doivent voyager dans le but de rendre visite et d’accomplir des actes d’adoration seulement vers trois mosquées qui se trouvent dans les villes de La Mecque, Médine et Quds (Jérusalem). Les conditions de nos jours nous offrent la possibilité de visiter seulement les deux premières mosquées (à cause de certaines inscriptions et conditions restreintes). Toutefois, la troisième est pour nous une grande nostalgie, une grande douleur.

Combien de Musulmans voyageant vers les terres saintes pour accomplir le pélerinage peuvent trouver l’opportunité de visiter la Mosquée Al-Aqsâ considérée comme “méritant de voyager pour elle”?

Je pense que maintenant le plus grand encouragement de notre hadith est dans le sens que la Mosquée Al-Aqsâ soit ouverte à la visite des Musulmans. Ainsi, Quds (Jérusalem) doit être sauvée de l’oppression des Juifs.

---

[1] Bukhârî, Masjidou Makka 1, 6; Sawm 67; Sayd 26; Mouslim, Haj 415, 511, 512; Abû Davud, Manâssik 94;Tirmizî, Salat 126; Nasaî, Massâjid 10; Dârimî, Salat 132; Ahmed b. Hanbel, Musned, II, 234, 238, 278, 501; III, 7, 34, 45, 51, 53, 64, 71, 75, 78, 93, VI, 7

[2] et-Tawba (9), 108

[3] Nessâî, Messâcid 6; Ibn Mâce, Ikâme 196; Ahmed b. Hanbel, Musned, II, 176

 

Commentaires

 
Aucun message. Cliquez pour ajouter un commentaire

Suivez ledernierprophete.info