Dossiers
Divers
 

Le Prophète Muhammad (saw) dans les Miniatures

Dans l'islam, la peinture est un sujet sensible qui continue à attirer débat. Faisant preuve de sensibilité, les Musulmans prennent grand soin de ne faire aucune représentation du Prophète Muhammad (saw).

Cependant, au fil du temps, des miniatures qui Le représentent ont été faites par les auteurs afin d'illustrer Ses miracles comme le voyage de l'ascension al-Mi'raj ou le fait qu'Il scinde la lune en deux parties, dans le but de faciliter la compréhension ou d'enseigner les faits, aussi bien dans les ouvrages d'histoire, que ceux qui traitent de la religion ou de la vie du Prophète.

Les premières représentations du Prophète Muhammad (saw) sont apparues dans les ouvrages écrits à partir du 14ème siècle. Mises à part quelques peintures datant de l'époque qui montrent les lignes de Son visage, de manière générale, on prend soin de ne pas faire apparaître les traits de sa figure. Dans les premiers temps, sur certaines images, le Prophète était peint avec une auréole autour de la tête ou avec un ensemble de nuages ​​au-dessus de Sa tête portant le symbole de sa prophétie pour insister sur Sa personnalité religieuse. Dans les représentations suivantes, son visage a été dissimulé. Et dans pratiquement chaque miniature, le Prophète Muhammad (saw) a été représenté avec un voile blanc sur Son visage béni, un turban blanc, Sa soutane verte, et un halo de style oriental autour de Sa tête. Cependant, les derniers temps, dans une partie des images, Sa représentation se limite à un faisceau de rayons lumineux qui ne fait apparaître ni Son visage ni Son corps. (1)

Dans les illustrations des guerres dont Il était le commandant, le Prophète Muhammad (saw) était peint de la même manière que les Sultans ottomans, se tenant dans un coin en train d'observer dignement. Dans une foule de guerriers, Il Se distingue par Son auréole et Son voile sur le visage. Dans les lieux de regroupement, Il est placé à l'endroit le plus visible. Dans les compositions à figure unique ou multiple, Il crée un effet considérable. Toutes ces illustrations visent à créer un environnement surnaturel d'exaltation et de divinité. Les anges qui sont peints autour du Prophète (saw) tiennent le rôle de gardiens descendant des cieux, prêts à Le protéger d'un éventuel danger et à lui apporter soutien ou lui transmettre les ordres de Dieu. (2)

 Il a été rapporté par Ibn Wahb que, selon la tradition de peinture dans l'islam, les premières représentations du Prophète sont apparues très tôt dans l'époque. D'après certaines informations, dans un ouvrage appartenant à l'Empereur Chinois de cette période, dont les illustrations étaient faites par les Chinois, le Prophète Muhammad (saw) a été illustré sur un chameau en même temps que les Prophètes Nouh (as) (Noé), Moussa (as) (Moïse) et Issa (as) (Jésus). (3)

Par la suite, on croisera Ses représentations au début du 13ème siècle dans une oeuvre ďAbdelmoumen Ibn Muhammad Al Hayi, qui a pour sujet ľhistoire ďamour entre Warka et Gulshah.  (TSMK (4), H.841). Parmi ľune des deux dernières miniatures de cet ouvrage (69b), le Prophète Muhammad (saw) est représenté avec Ses califes Abu Bakr, Omar, Othman et Ali en train ďécouter le Shah de Sham. Dans la seconde miniature, il apparaît en train de ramener à la vie Warka et Gulshah après leur mort. Sur ces illustrations, le Prophète (saw) ne possède aucun signe distinctif, on peut seulement le reconnaître grâce aux écritures inscrites.

Dans les peintures religieuses de la tradition orientale, qui a été apporté à l’Islam avec les invasions mongoles, les premières représentations du Prophète (saw) apparaissent en ľan 1307. Ses premières images peuvent être trouvées dans les livres ďHistoire écrits en cette période. Cependant, dans cet ouvrage non plus, on ne distingue aucune indication du caractère sacré du Prophète Muhammad (saw). Il est seulement représenté plus grand que les autres. (5)

L’ouvrage Jami'al-Tawarikh, qui est un livre ďHistoire en trois volumes, écrit par Rashid al-Fadl-Allah dans les années 1306-7 / 1314, contient des illustrations du Prophète Muhammad (saw). (6) Ces miniatures sont encore bien influencées par l’iconographie chrétienne. Aucun signe distinctif n'est présent pour représenter le caractère particulier du Prophète (saw). Il en est de même pour la copie illustrée de ľhistoire de Tabarani situé dans la Freer Galery de Washington. (7)

Les premières représentations les plus importantes du Prophète Muhammad (saw) se trouvent dans le Miracname, illustré à l'ère Mongole. Bien que le contenu du livre n’a pu être transmis jusqu'à notre époque, une partie des miniatures se trouve dans un album, sous formes de feuillets, au Musée de Topkapi. (H. 2154) Le Miracname arrivé jusqu'à nos jours qui comprend le texte et les illustrations, se situe à la Bibliothèque Nationale de Paris (Turc 190). Cet ouvrage écrit dans la langue turque ouighour, contenant 57 miniatures, a été travaillé dans la maison de broderie de l'Empereur Baysunghur en 1436. La première miniature de l'ouvrage illustre l'Ange Gabriel dans la Maison du Prophète, l'invitant au voyage de l'ascension Al-Mi'raj. On retrouve également les illustrations de cet évènement dans le livre Hamse de Nizami. Dans le premier chapitre de Hamse, intitulé Mahzen Al-Asrar (Le Trésor des secrets), l'auteur commence par une discussion sur le Prophète (saw) et sur l'évènement de l'ascension Al-Miraj. C'est pour cette raison que cette première illustration dans l’œuvre Hamse de Nizami a été le symbole du voyage du Mir'aj.

Au 15ème siècle une autre série d'illustrations se situe dans un livre qui traite de la vie du Prophète. Cet ouvrage fut probablement préparé en 1417 sous Shāh Rokh (Maître de l'Empire Timouride, 1405-1447). (Bibliothèque du Musée du Palais de Topkapi, B. 282). Vers la fin du 15ème siècle, les représentations du Prophète Muhammad (saw) ont commencé à être inclues dans les différents livres d'histoire. Ces ouvrages sont ceux qui racontent les histoires épiques des proches du Prophète tel que Ses compagnons Ali et Khamza (ra). Parmi les livres illustrés, racontant la vie du Prophète (saw), le plus important et le plus riche en termes de miniatures qu'il contient est le Siyar-i Nabi de Dariri d'Erzurum écrit au 14ème siècle dont la copie fut rééditée avec les illustrations par le sultan Ottoman Murad lll à la fin du 16ème siècle. Selon un document trouvé dans les archives, cet ouvrage composé de 349 parties et contenant plus de 810 miniatures a seulement pu être terminé pendant le règne de Mehmed lll. Le livre fut achevé en six volumes en 1003/1594-1595 (9). Une fois le livre fini, les artistes furent récompensés. (10)

Les autres ouvrages contenant les miniatures du Prophète (saw) sont :

  • Havernâme écrit en 1476 par Ibn al -Husam, contenant les histoires épiques d'Ali, le compagnon du Prophète (saw). (11).
  • Ravza Al-Safa, un livre d'Histoire écrit par Mir Havend au 16ème siècle. (12)
  • Qisas Al-Anbiya : écrit par Al-Nisaburi. Ce livre contient des miniatures et traite de ľHistoire de la vie de tous des Prophètes. Les copies sont disponibles à la Bibliothèque du Musée du Palais de Topkapi. (13)
  • Ahsan al-Kibar : livre du 16ème siècle, écrit en 1526 par Al-Alawi Husayin Al-Warami au nom de Shah Tahmasb. Ce livre de type biographique traite du Prophète Muhammad (saw) et de douze Imams. (14)
  • Asar Al-Muzaffar est une biographie du Prophète, poétique et illustré écrit en 1568, qui appartient à la période Shah Tahmasb. (15)
  • Majalis Al-Ushshaq : autre livre illustré qui contient la miniature du Prophète Muhammad (saw) qui a probablement été préparé par le Sultan Timuride Hussein Bayqara au 16ème siècle. (16)
  • Zubda Al-Tawarikh : livre d'Histoire écrit en 1583-1586 par Said Loqman Urmevî du temps du Sultan Murad III, principal mécène des livres ottomans. L'ouvrage contient deux miniatures du Prophète Muhammad (saw). (17)
  • Ahwal-i Qiyamat : écrit vers la fin du 16ème et début du 17ème siècle, relatif à la croyance que le Jour du Jugement viendrait en l'an 1000 de l'Hégire. Le livre contient des miniatures du Prophète Muhammad (saw) ainsi que de nombreuses scènes du Jour du Jugement. (18)
  • Fal-i Coran : qui est un autre livre illustré contenant des miniatures sur la religion de l'islam. (19)

 


1. Il a été rapporté que cette œuvre d'art peut être trouvée dans la section des manuscrits du Musée National Français, voir Osman Sekerci, Islam'da Resim ve Heykel, Istanbul 1996, 132.

2. Tanindi, 38-39.

3. Sekerci, 129.

4. La Bibliothèque du Musée de Topkapi. 5. Librairie de l'Université d'Edimbourg, Arab 161.

6. Librairie de l'Uiversité d'Edimbourg, Arab 20, TSMK, H. 1653 et Royal Asiatic Society à Londres, Morley 1. (Ce travail n'y est plus présent)

7. Washington Freer Gallery of Art , 57.16, 47.19 (Tanindi, Istanbul 1984, p. 10)

8. TSMA, D. n. 12292.

9. TSMK, H. n 1221, 1222, 1223, Librairie publique de New York n. 157, Dublin Chester Beatty Library, 419.

10. TSMA , D. 12292.

11. Tanindi, 1984, p.15, indique que la plupart des illustrations de ce livre sont dans le Musée des Beaux-Arts de Téhéran, et le reste dans des collections spéciales en Europe et aux États-Unis.

12. Ibid.

13. Karatay, La Bibliothèque du Musée du Palais de Topkapi, Yazmalar Katalogu, Istanbul 1961, n. 119-126, 127.

14. Leningrad / Librairie publique de Saint-Pétersbourg,  Dorn 312.

15. Leningrad / Librairie publique de Saint-Pétersbourg,  Dorn 312.

16. Tanindi, dans une collection spéciale en Italie

17. TIEM, T.1973, Bibliothèque du Musée de Topkapi, H.1321, Dublin Chester Beatty Library, T.414.

18. Tanindi, 13.

19. Ibid n. 283 est une copie illustrée de cet ouvrage

 

Commentaires

 
Aucun message. Cliquez pour ajouter un commentaire

Suivez ledernierprophete.info